Blick aus dem harmonischen Gefängnis

english(Regard de la prison harmonieuse)
1982 - 16 mm - couleurs - 11 min
Musique : Anthony Moore.

Ce film est une réflexion poétique sur le « Ombro Cinéma », le cinéma des ombres, un précurseur du cinéma, remontant à la toute première histoire de la cinématographie. Dans « Ombro Cinema » le déroulement des images est décomposé en raies, on aperçoit l'évènement visuel à travers la grille verticale, dissous en des phases de mouvement distinctes. Le cinéma des ombres montrait au spectateur des tableaux de genre issus du monde entier comme dans ce cas précis, des égyptiens s'avançant en dansant et faisant de la musique comme s'ils obéissaient à un rite. Des associations aux bas reliefs égyptiens surgissent.
La structure de grillage décomposant le jeu des acteurs tour à tour en des actions réelles et en des jeux d'ombre nous permit de donner à ce film un titre en signification « Regard de la prison harmonieuse ».
L'imagination du spectateur continuellement interrompue par des coupures où contrastent des prises de vue basculant bizarrement entre l'eau et les paysages, est tout d'abord volontairement désorientée par le processus de distanciation. Le regard sur le monde environnant, comme le cinéma le met en scène à travers le montage, peut-être perçu pourtant dans ce film de façon progressivement consciente ou poétique comme une « mise sous grillage » de la structure de grille, une visualisation thématique.
Dans sa grande sobriété, le son apporte à tout ce jeu d'alternance un élément plutôt stabilisant.
Werner Nekes

Blick aus dem harmonischen Gefängnis

Pour présentation publique... distribution des films...

retour...